Responsabilité d'entreprise

Depuis sa création en 1985, NEURONES veille à ce que son développement soit responsable et durable au sein de son écosystème et en fait l'un de ses engagements prioritaires :


  • Vis-à-vis de son actif N°1, les ressources humaines

    Depuis l'origine, le groupe a mis en place une politique Ressources Humaines ambitieuse et innovante, favorisant la pluralité (53 nationalités représentées, variété des cursus universitaires, intégration des débutants comme des profils confirmés, 180 apprentis, stagiaires et contrats de professionnalisation en 2016, plus de 94% de CDI...).

    Création importante d’emplois :

    • création nette d’emplois chaque année (333 en 2016),
    • gestion de la croissance et des acquisitions sans jamais avoir recours à des plans sociaux,
    • programme de reconversion à l’informatique, permettant à de jeunes diplômés de rencontrer l’emploi.

    Historique de partage du capital :

    • association de près de trente chefs d’entreprise et cadres dirigeants au capital des sociétés qu’ils développent,
    • distribution d’actions gratuites et ouverture du capital,
    • association régulière de nouveaux cadres clés dans leur société et/ou au groupe.

    Gestion suivie des carrières :

    • passerelles favorisées entre métiers différents et entre fonctions, promotion interne privilégiée (en particulier pour les postes de managers et de dirigeants),
    • procédure généralisée d'évaluation annuelle et d'entretiens pluriannuels.

    Politique de formation dans la durée :

    • effort nettement supérieur aux obligations légales,
    • réalisation simplifiée des plans de formation grâce aux propres centres d'enseignement du groupe,
    • passage encouragé des certifications validantes (ITIL et celles des principaux acteurs du marché : Microsoft, VMware, SAP, HP, IBM...).

    Cadre de travail motivant :

    • environnement permettant l’ "empowerment" et la construction par chacun de son propre avenir,
    • distribution récurrente d’actions gratuites (et de stock options) : 11 plans successifs depuis 1999 représentant plus de 5% du capital,
    • actionnariat managérial majoritaire, à l’abri d’une OPA et de décisions prises par des actionnaires financiers ou éloignés.

  • Vis à vis de ses clients

    Dans une logique d’adaptation permanente aux besoins des décideurs informatiques, le groupe mène une politique d'amélioration continue de ses offres de services :

    Prestations industrialisées et mutualisées :

    • en 2016, 6,7 M€ d’investissements industriels ont été consacrés principalement aux centres de service (extensions en France et à l'international), à l'offre de cloud computing (matériels et logiciels, locaux dédiés chez des hébergeurs tiers) et au renouvellement des systèmes de gestion du service desk.

    Développement actif de la Qualité :

    • certification ISO 9001 pour les activités d’infogérance, de service desk, de production informatique, d’assistance technique et de conseil en maitrise d'oeuvre et maitrise d'ouvrage SAP.

    Adaptation permanente aux besoins :

    • le rapprochement avec une dizaine de sociétés de taille significative depuis l’introduction en Bourse a permis de compléter ou de renforcer la qualité des services et la gamme d’expertises mis à la disposition des clients.

  • Vis-à-vis des marchés et des actionnaires

    Réinvestissement des profits :

    • pendant très longtemps réinvesti en totalité (quand la société n’était pas cotée), le résultat est aujourd'hui très largement mis en réserve pour donner au groupe les moyens de ses ambitions, quelle que soit l’évolution des marchés financiers, de la conjoncture ou du comportement des banques.

    Communication régulière et transparente :

    • les résultats annuels (audités) sont publiés dans les deux mois qui suivent la fin de l’exercice. Les résultats (non audités) sont communiqués chaque trimestre et le groupe publie deux fois par an depuis 2000 une Lettre aux actionnaires.

    Résistance éprouvée aux aléas conjoncturels :

    • le portefeuille d’activités diversifiées et la récurrence de certains métiers ont permis de passer les années de décroissance du marché, sans effet trop marqué sur la rentabilité et sans qu’il soit nécessaire d’avoir recours à des réductions d'effectifs.

  • Vis-à-vis de l'environnement

    Etant donnée la nature de ses métiers, NEURONES n’a qu’un impact marginal sur l’environnement. Toutefois, le groupe :

    • pratique le recyclage systématique des consommables (toners, piles électriques…),
    • a mis en place des systèmes à faible consommation énergétique (éclairage, climatisation…),
    • recrute autant que possible dans les bassins d’emploi proches de ses centres de service afin de limiter les déplacements entre le domicile et le lieu de travail.

 

333
emplois nets créés en 2016
(hors croissances externes)

95%
des profits 2016 destinés à être réinvestis dans des développements futurs

53
nationalités représentées dans les effectifs

Téléchargez le Rapport RSE :

 

Accéder aux publications